Qui sommes-nous ?

Cancer foie

Administrateur

Dr. med. Dieter Hartung

Le Dr.med. Dieter Hartung et son équipe se consacrent principalement au traitement du cancer.

Ainsi, dans notre Centre de Traitement du Cancer par l’Hyperthermie, les traitements médicaux conventionnels tels que le rayonnement, la chimiothérapie ou la chirurgie sont complétés par différentes thérapies alternatives dont l’efficacité est reconnue.

Les Thérapies

Pour assurer un traitement efficace du cancer, nous combinons dans notre centre, le traitement par l’hyperthermie avec d’autres méthodes intégratives. Cependant, nous recommandons systématiquement le recours à l’hyperthermie dans le traitement de tous les types de cancer.


Les options de traitement

Traitement du cancer du foie

Les traitements alternatifs du cancer

Dans notre centre de traitement du cancer par l'hyperthermie, nous proposons également, en plus de l'hyperthermie, différentes thérapies alternatives contre le cancer. Il s’agit notamment de:

  • Le traitement par les perfusions de vitamin B17
  • l´oxygénotherapie
  • Le traitement à base de gui
  • Le traitement par les perfusions à la Vitamine C
  • Le traitement du cancer par les enzymes
  • La désintoxication

Avec ces différentes méthodes, nous assurons le traitement des formes suivantes de cancers

  • Le cancer du foie
  • Les métastases hépatiques
  • Le cancer du sein
  • Le cancer colorectal (ou cancer du côlon)
  • Le cancer du poumon
  • Les métastases pulmonaires
  • Le cancer du panréas
  • Le cancer de la prostate
  • Le cancer du rein
  • Les tumeurs cérébrales
  • Le cancer de l´ovaire
  • Le cancer du col de l´utérus
  • Le cancer des os
  • Le cancer de la vessie

Coordonnées

Traitement cancer foie

Centre de traitement du cancer par
l´Hyperthermie

Hauptstr. 122
77694 Kehl / Strasbourg
Allemagne

Tel.: +49 (0) 78 51 - 8 89 58 29

Email.: dieter.hartung@online.de




E-Mail-Contact

 

Le traitement du cancer du foie par les thérapies alternatives
Traitement alternatif du cancer

Comment se déroule le traitement des métastases au foie chez nous ?

Les patients qui présentent des métastases hépatiques viennent pour un premier traitement pour une semaine (du lundi au vendredi) dans notre centre anticancéreux à Kehl, il s’agit d’un traitement ambulatoire.

Le premier jour, le docteur Hartung créé pour chaque patient un plan de traitement individuel et commence le premier traitement anticancéreux.

Les traitements anticancéreux, les plus importants qui sont instaurés pour combattre les métastases au foie, sont :

  1. Vitamine B 17 : traitement par perfusion
  2. Vitamine C : traitement par perfusion
  3. Hyperthermie locale (thermothérapie avec Oncotherm EHY2000)

Dans le cas des formes avancées des métastases au foie, des cures supplémentaires d‘extraits cellulaires (injection avec des extraits cellulaires) sont hautement recommandées, et nous les faisons dans notre centre.

Les méthodes de traitement citées ci-dessus sont prévues individuellement pour chaque patient et selon la maladie cancéreuse ; d‘autre part, ces traitements sont combinés entre eux.

Quelle est la durée d‘un traitement des métastases hépatiques?

En fonction de chaque forme de traitement anticancéreux, les périodes de traitement durent de une à trois heures par jour. Notre personnel formé à cet égard, surveille le traitement anticancéreux et est à tout moment disponible pour des questions, des préoccupations, et de l‘anxiété, voire de l‘angoisse.

Nos méthodes de traitement contre les métastases hépatiques sont détendues et très bien tolérées. Ces traitements peuvent être combinés avec toutes les autres thérapies anticancéreuses classiques (chirurgie, irradiation, chimiothérapie).

En cas de réponse thérapeutique à notre traitement anticancéreux, celui-ci peut être répété toutes les quatre à huit semaines.

Les traitements contre les métastases hépatiques sont calculés en fonction de la grille tarifaire pour les médecins.

Où puis-je séjourner pendant le traitement anticancéreux ?

Afin de vous éviter tout stress inutile  pendant le traitement anticancéreux, nous vous recommandons de passer la nuit dans un appartement ou dans un hôtel à Kehl ou à Strasbourg.

Les métastases hépatiques sont des tumeurs du foie causées par des tumeurs malignes d'autres organes. Les cellules cancéreuses pénètrent dans le liquide lymphatique et les vaisseaux sanguins du foie où ils se multiplient et provoquent des tumeurs malignes.

Les cancers du foie sont généralement causés par un cancer dans le corps qui s'est propagé au foie.

Les cancers qui sont causés dans le foie par les cellules du foie sont appelés cancer primitif du foie. Les tumeurs qui sont causées par les cellules cancéreuses d'autres organes sont appelées cancers secondaires du foie ou métastases.

La plupart des cancers peuvent se propager vers le foie où ils forment des tumeurs secondaires. Outre les tumeurs du tractus gastro-intestinal tels que le cancer du côlon et le cancer de l'estomac, d'autres cancers tels que le cancer du poumon, le cancer du sein, le cancer du pancréas, le cancer des testicules, le cancer du rein, le cancer de l'ovaire, le cancer de la vessie et bien d'autres encore peuvent provoquer des métastases hépatiques.

Les métastases hépatiques blessure se propagent assez rapidement. Par conséquent, le médecin se retrouve assez souvent face à plusieurs métastases hépatiques. En fonction de la taille des métastases dans le foie, une douleur dans la partie supérieure de l'abdomen peut se produire. Les autres symptômes comprennent la perte de poids, les nausées, la perte d'appétit, un oedème, des selles pâles, une urine foncée, et finalement une décoloration jaunâtre de la peau (jaunisse). Quand apparaissent le jaunissement de la peau (jaunisse) et l'hydropisie abdominale (ascite), une infestation massive du foie doit être envisagée.

En cas de métastases hépatiques opérables, une chirurgie doit être envisagée. Mais dans le cas où les tumeurs du foie sont réparties de manière diffuse, le traitement chirurgical n'est généralement pas possible. Dans ces cas, seules des mesures thérapeutiques palliatives sont envisageables. Parmi celles-ci, les infusions de vitamine B 17, la radiothérapie, la chimiothérapie, un traitement par hyperthermie locale et des perfusions de fortes doses de vitamine C peuvent être envisagés.

Les métastases hépatiques sont généralement diagnostiquées par des techniques d'imagerie (échographie, la tomodensitométrie, l'imagerie par résonance magnétique). Dans le traitement des métastases hépatiques, il est très important de trouver la tumeur primaire. L’on peut ainsi déterminer le cancer qui s'est propagé au foie. En effet, du type de cancer dont provient la propagation, du niveau de propagation des cellules cancéreuses dans le corps et de l'état général du patient dépendent la planification du traitement.

Pour de nombreux patients, une chirurgie n'est plus envisageable. Dans ces cas, on a recours à l'hyperthermie (production de fièvre à 44° C) dans l'environnement tumoral. Ce traitement est souvent combiné avec des infusions de vitamine B 17 et des perfusions de vitamine C à haute dose. Ces différentes méthodes de traitements sont également utilisées en combinaison avec la chimiothérapie. En effet, l'Université de Fribourg et l'Université de Tübingen en Allemagne font état d'une augmentation de l'efficacité de la chimiothérapie lorsqu'elle est effectuée en combinaison avec le traitement par l'hyperthermie.

Dans le traitement par l'hyperthermie, on pense que le système immunitaire est activé dans le corps par la fièvre générée. En outre, les cellules cancéreuses semblent être endommagées par les températures élevées et la croissance des cellules cancéreuses est donc inhibée.

Au Centre de traitement du cancer par l’hyperthermie à Kehl à Strasbourg, qui se trouve sur la frontière avec la France, le traitement par l'hyperthermie est généralement combiné à des infusions de vitamine B 17 et des perfusions de vitamine C. De nombreux médecins de la naturopathie appliquent ces méthodes de traitement parce qu'ils sont convaincus que les cellules cancéreuses peuvent être supprimées et que leur croissance peut être ainsi ralenti ou portées à l'arrêt. Dans le traitement avec de la vitamine B 17, il est possible que les cellules cancéreuses en place soient attaquées et détruites par le poison diffusé par une molécule de vitamine B 17. C’est donc une méthode appropriée pour le traitement des métastases diffuses dans tout le corps. La vitamine C semble renforcer le système immunitaire des patients atteints de cancer. Souvent, on observe un renforcement significatif de la santé du patient. Utilisé par une variété de docteurs en naturopathie, c’est un traitement de base dans la thérapie contre le cancer.

Par ailleurs, le gui est une thérapie classique contre le cancer. En Allemagne, environ 60% de tous les patients cancéreux prennent des préparations de gui. Ils rapportent une amélioration de leur état de santé générale et de meilleures performances physiques. Le traitement par le gui semble limiter les effets secondaires des thérapies classiques et renforcer le système immunitaire. Comme le gui possède une fonction stimulatrice du système immunitaire, il doit toujours être pris en compte dans le traitement du cancer.